Melk

hello@melk.fr
+337 6429 5179

Pourtant, il y a eu de nombreuses propositions mais aucune n’a encore été retenue.

Le 4 septembre 1870, le résultat d’un concours lancé pour modifier l’hymne s’est soldé par un refus des 447 propositions. Ce n’était pas seulement à cause de leur piètre qualité : il était trop difficile de prendre la responsabilité de modifier un tel symbole.

Cette situation perdure depuis 1770, bien que depuis près de dix ans la quête de paroles est revenue sur le tapis.

Recommended Reads
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.